La malédiction du taille-haie

Publié le par maguy

Mon Chéri est au boulot et n’aime pas tellement que je l’appelle là-bas. Mais il y a parfois des cas d’extrême urgence.

 

Chéri : Allô ?

 

Moi : Bonjour, chéri c’est moi ! Ca va ?

 

Chéri : Bien, et toi ?

 

Moi : Moi aussi. Chef-taré ne t’a pas fait trop de misères aujourd’hui ?

(NB : Chef-taré est le supérieur hiérarchique de Mon Chéri et il passe son temps à organiser des réunions interminables et inutiles ou à lui remettre des dossiers à 17h en disant : « A lire pour demain. Urgent »)

 

Chéri : Pas aujourd’hui, non.

 

Moi : Alors, tu es de bonne humeur ?

 

C. : Ca va oui, pourquoi ?

 

M. : Oh, pour rien, pour rien, c’était juste pour sav…

 

C. : QU’EST-CE QUE TU AS ENCORE FAIT ?

 

M. : Mais rien, trois fois rien…

 

C. : MAIS ENCORE ??!

 

M. : Tu vois comme tu es : tu ne sais même pas encore de quoi il s’agit, et déjà tu commences à hurler !

 

C. : Parce que je te connais. Alors tu vas me dire ce qui s’est passé ?

 

M. : Voilà : tu te souviens de la discussion que nous avons eue samedi dernier, comme quoi il faisait beau, et que ce serait une bonne occasion de tailler la haie puisque tu n’avais rien de spécial à faire.

 

C. : Et je t’ai répondu que je le ferais plutôt le week-end prochain puisque j'aurais quatre jours de libre à cause du pont du 11 novembre.

 

M. : Et je t’ai rétorqué : Oui, mais si jamais il pleut pendant les quatre jours ?

 

C. : Et je t’ai répondu que … bon mais on ne va pas rejouer toute la conversation de samedi. Dis moi plutôt ce qui s’est passé aujourd’hui.

 

M. : Comme il faisait beau et que je ne travaillais pas cet après-midi, je me suis dit que j’allais couper la haie moi-même, comme ça, tu serais débarrassé de cette corvée. Ca partait d’un bon sentiment, tu vois ?

 

C. : Tu as décidé de couper la haie toi-même ? Oh, mon Dieu ! Et alors qu’est-il arrivé ? Tu t’es blessé, tu as tué quelqu’un ?

 

M. : Non, mais j’ai…

 

C. : Quoi, à la fin ?

 

M. : Oh, ça ne va pas te plaire.

 

C. : Oui, ça je m’en doute. Allez, dis-moi tout avant que je ne fasse une crise cardiaque.

 

M. : J’ai coupé le fil du taille-haie.

 

C. : QUOI ?

 

M. : Mais je ne l’ai pas fait exprès.

 

C. : Encore ! Je ne peux pas le croire ! Mais tu te souviens que ça t’est déjà arrivé il y a moins de trois mois.

 

M. : Je sais, je sais…

 

C. : Et qu’à cette occasion, tu avais juré de faire attention à l’avenir !

M. : Oui, mais là ça n’a rien à voir, c’était le fil de la tondeuse à gazon.

 

C. : Ah, d’accord, ah oui, je comprends. Ta promesse ne concernait que les tondeuses à gazon. Et ça ne t’est pas venu à l’idée de l’étendre à tous les appareils électriques qui comporteraient des fils ?

 

M. : Mais j’ai fait attention ! Je ne comprends pas comment ça a pu arriver.

 

C. : Mais tu admets y être pour quelque chose.

 

M. : Ecoute, je ne suis pas sûre. Ce fil avait déjà l’air abîmé au moment où j’ai commencé.

 

C. : C’est bizarre : moi, je suis encore passé devant ce matin, le fil était comme neuf.

 

M. : Ce sont peut-être des souris qui ont rongé le fil dans le garage.

 

C. : Tu veux bien arrêter de dire n’importe quoi ? Bon, de toute façon, maintenant c’est fait. Il  faudra aller acheter un nouveau fil au magasin.

 

M. : Attends, ce n’est pas fini.

 

C. : Tu veux dire qu’il y a autre chose ? Attends, que je m’agrippe au fauteuil de mon bureau…Voilà, c’est fait, vas-y.

 

M. : Au moment où j’ai coupé le fil, il y a eu une coupure de courant.

 

C. : Oui, c’est normal, il a dû y avoir un court-circuit. Mais l’électricité est revenue après, non ?

 

M. : …

 

C. : L’électricité n’est pas revenue ??

 

M. : Si, si bien sûr.

 

C. : Bon, alors tout va bien.

 

M. : Mais pas dans le salon.

 

C. : Quoi ?

 

M. : Tout marche, sauf dans le salon, où rien ne fonctionne : ni les interrupteurs, ni la télé, ni la chaîne hifi. Chéri, au secours, QU’EST-CE QUE JE DOIS FAIRE ?

 



  TO BE CONTINUED...

Ca, c'est pour faire comme dans les séries américaines (Oui, je sais, le suspense est insoutenable)

Publié dans Inclassable

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

frieda l'écuyère 07/11/2008 00:21

Le taille-haie est facilement diabolique.

maguy 07/11/2008 10:13


Je confirme (mais pour moi c'est le cas de presque tous les appareils électriques).


MamanCélib 06/11/2008 21:57

Oh mon dieu, j'ai trouvé pire que moi ! ^_^

maguy 06/11/2008 23:58


En effet, je crois que quelquefois je bats des records.
Bisous


Rainette 06/11/2008 19:28

Ah oui insoutenable il va me falloir revenir ;-)A bientôt.

maguy 06/11/2008 23:57


A bientôt Rainette


Stéphanie 06/11/2008 19:20

Trop fort !!!!! elle est bien bonne celle la !Vivement la suite....Je decouvre ton blog par l'intermédiaire de cet article et il est déjà bien tentant de s'inscrire à ta newsletter rien que pour lire la suite... hé hé

maguy 06/11/2008 23:56


Merci Stéphanie, à bientôt.


sephora 06/11/2008 19:16

Tres drole ta façon de narrer ton incident, tu as de l'humour, c'est bien . Amitié Sephora

maguy 06/11/2008 23:56


Merci Séphora, bisous