Vache folle

Publié le par maguy

Hier après-midi, profitant d’une courte éclaircie, Mon Chéri et moi partons faire une petite promenade. Nous nous arrêtons un moment pour regarder un troupeau de vaches en train de manger un tas de foin.

 

Moi : Oh, regarde comme elles sont paisibles ! Regarder des animaux manger tranquillement, comme ça, ça a un effet calmant, apaisant, on est tellement loin de la violence des hommes…

 

A peine ai-je dit ça qu’une vache en pousse un autre pour avoir une meilleure place dans le foin. La seconde campant sur ses positions, la première commence à lui donner des coups de cornes dans le ventre pour la faire reculer.

 

Moi : Oh mon dieu !

 

La deuxième vache recule enfin ce qui n’empêche pas la première de la bourrer de coups de corne.

 

Moi : Mais ne reste pas comme ça sans rien faire ! Sépare-les, enfin ! FAIS QUELQUE CHOSE !

 

Chéri : Et qu’est-ce que je dois faire ?

 

Moi : Mais je ne sais pas, moi. Rentre dans le pré et fais leur peur, comme ça elles arrêteront !

Chéri : Et comment je fais pour les effrayer ?

 

Moi : Tu n’as qu’à courir vers elles en hurlant et en agitant les bras.

 

Chéri : Excuse-moi mais je refuse de me ridiculiser, il y a des gens dans le coin. Et puis en plus, il y a toutes les chances que la peur les rende agressives et qu’elles m’attaquent.

 

Moi : Mais on ne peut pas rester sans rien faire !

 

Pendant ce temps, la première vache a enfin arrêté de traumatiser l’autre et retourne tranquillement vers le foin. La seconde, prostrée, ne bouge pas.

 

Chéri : Tu vois, tout est rentré dans l’ordre. On continue ?  (Il commence à repartir)

 

Moi : Mais attends ! On ne peut pas la laisser comme ça !

 

Chéri : Qui ça ?

 

Moi : Mais la vache ! Elle est sûrement sérieusement blessée ! Tu as vu tous les coups de corne qu’elle s’est prise ?

 

C. : Je ne vois pas de sang.

 

M. : Elle fait peut-être une hémorragie interne.

 

C. : Et qu’est-ce que tu proposes ? On l’emmène en voiture à l’hôpital le plus proche pour lui faire passer des radios ?

 

M. : On pourrait au moins essayer de trouver son propriétaire.

 

C. : Et tu comptes faire ça comment ? Parce que je ne crois pas que les vaches portent une médaille avec le nom et l’adresse de leur propriétaire gravés dessus.

 

(Il repart)

 

M. : Alors tu ne vas même pas essayer d’aider cette pauvre vache ?

 

C. : Cette pauvre vache n’a rien du tout !

 

M. : Comment tu le sais ? Tu es vétérinaire ?

 

C. : Non, mais je sais que les cornes de la première vache formaient un angle aigu avec le ventre de la deuxième.

 

M. : Quoi ?

 

C. : Si la première vache avait frappé ses coups perpendiculairement au ventre de l’autre, c’est-à-dire de telle sorte que les cornes de l’une et le ventre de l’autre fassent un angle droit, alors la pointe des cornes se seraient enfoncée dans la chair et ça lui aurait fait mal mais là les cornes ont fait un angle aigu, comme ça, tu vois, (il montre avec sa main) donc elle n’a presque rien senti. Bon, on y va, cette fois ? (Il repart)

 

M. : Alors, c’est comme ça : on assiste à un drame terrible et toi, tout ce qui t’intéresse, c’est de savoir si l’angle est droit. Espèce de mathématicien, va !

 

Publié dans Maths à gogo

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Armelle 13/11/2008 15:06

Oui c'est trop mimi !

maguy 14/11/2008 00:15


Merci Armelle


Armelle 12/11/2008 20:08

Je me retrouve vraiment dans tes réactions de petite fille toute naïve. C'est trop mimi !

maguy 13/11/2008 00:17


J'ai vraiment des réactions de petite fille naïve ?? Je ne m'en rends pas compte.


Docteur Maman 12/11/2008 02:59

Dans son cas, c'est peut-être une bonne façon de se sortir d'une situation délicate? ;o)

maguy 12/11/2008 11:49


Non, chez lui, c'est un réflexe à tout transformer en situation mathématique : ça donne parfois des remarques plutôt hallucinantes....


Docteur Maman 11/11/2008 20:46

Bien dit, electroménagère!Voici qui démontre bien le côté cartésies des hommes opposé à notre côté sensible à nous les filles... c'est pour ça qu'on se complète si bien!

maguy 12/11/2008 01:32


Cle dit, je ne suis pas sûre que tous les hommes, face à un tel spectacle, se seraient lancés dans une fine analyse géométrique...


electromenagere 11/11/2008 13:36

L'homme est une vache pour l'homme, je l'ai toujours dit !

maguy 12/11/2008 01:29


Pas mal, cette formule.