Le cadeau d'anniversaire

Publié le par maguy

Hier soir

 

Moi : Chéri, tu te souviens que bientôt c’est mon anniversaire ?

 

Chéri : Voyons…. Dans la mesure où tu me l’as rappelé hier, avant-hier, et ah oui ! que tu as aussi fait une allusion discrète à ce sujet il y a trois jours, je crois que je ne risque pas de l’oublier.

 

Moi : Et tu as déjà pensé à un cadeau ?

 

Chéri : Peut-être.

 

Moi : Et tu l’as déjà acheté ?

 

Chéri : Peut-être.

 

Moi : Et ce sera quoi ?

 

Chéri : Ah, ça, je ne te le dirai pas !

 

Moi (inquiète) : Mais tu vas quand même me faire un cadeau, n’est-ce pas ?

 

Chéri (indigné) : Evidemment, tu me prends pour qui ?

 

M. : Mais tu ne veux pas me dire ce que c’est ?

 

C. : Non.

 

M. : Mais pourquoi ?

 

C. : Parce que sinon ce ne sera plus une surprise.

 

M. : Mais de toute façon, il est pour moi, ce cadeau. Je saurai bien ce que c’est, un jour !

 

C. : Oui, mais pas avant le jour de ton anniversaire !

 

M. : Mais pourquoi ?

 

C. : Parce que je veux pouvoir lire la joie et la surprise sur ton visage lorsque je t’offrirai mon cadeau.

 

M. : Je n’en serai pas si sûre à ta place !

 

C. : Qu’est-ce que tu veux dire ?

 

M. : Suppose que ton cadeau ne me plaise pas du tout. Dans ce cas-là, ce sera le dégoût et l’horreur que tu liras sur mon visage si toutefois tu parviens à lire quoi que ce soit avant que je te le jette à la figure. Alors que si tu me dis à l’avance quel sera mon cadeau, je pourrai te prévenir que je ne l’aime pas et t’éviter cette scène.

 

C. : Ca se tient, comme argumentation.

 

M. : Alors, tu vas me dire ce que c’est ?

 

C. : Non.

 

M. : Mais tu viens de dire que mon raisonnement se tenait.

 

C. : Oui, mais je vais prendre le risque.

 

M. : Bon, alors si tu ne veux pas me dire ce que c’est, tu peux au moins me donner un indice.

 

C. : Non.

 

M. : Il est petit ? Il est grand ? Il est de quelle couleur ?

 

C. : Je ne te dirai rien.

 

M. : Il sert à quelque chose ou il est simplement joli ? C’est un bijou ? Un sac à main ?

 

C. : Mais tu as entendu ce que je viens de te dire ?

 

M. (boudeuse) : Ce n’est pas juste.

 

C. : Mais c’est comme ça. Tu devras patienter jusqu’à ton anniversaire.

 

M. : Est-ce que tu peux au moins me dire juste une chose ?

 

C. : Demande toujours, on verra bien.

 

M. : Quels ont été tes critères de sélection ?

 

C. : Je ne suis pas sûr de bien comprendre ta question.

 

M. : Je veux dire : sur quoi t’es-tu basé pour faire ce cadeau ? Comment as-tu fait pour choisir celui-ci et pas un autre ?

 

C. : Eh bien, j’ai réfléchi.

 

M. : Et ?

 

C. : Et c’est tout.

 

M. : Tu n’as pas eu recours à une aide extérieure ? Tu n’as pas pris l’avais de ta sœur ou d’une collègue de ton bureau ?

 

C. : Non

 

M. (la tête entre les mains) : Alors c’est fichu.

 

C. : Quoi ?

 

M. : Chéri, ce n’est pas que je veuille dénigrer tes capacités en matière de choix de cadeau mais tu penses vraiment que tu pourrais trouver TOUT SEUL un cadeau qui me plaise ?

 

C. : C’est ce que j’avais pensé, oui.

 

M. : Permets- moi d’émettre de sérieux doutes.

 

C. : Tu me sous-estimes peut-être ?

 

M. : Oui, peut-être, mais dans ton intérêt, je crois vraiment que tu devrais me dire ce que c’est pour être totalement sûr que tu n’es pas complètement à côté de la plaque.

 

C. : Bon, j’ai une proposition à te faire.

 

M. : Laquelle ?

 

C. : Je ne te dis rien et tu ne me harcèles plus jusqu’à ton anniversaire. Là, si le cadeau que je t’offre ne te plaît pas, tu auras le droit de l’échanger contre ce que tu voudras.

 

M. : Je pourrais l’échanger contre ce que je voudrais ?

 

C. : Dans les limites du raisonnable.

 

M. : Bon j’accepte mais à une condition : je pourrais choisir un cadeau d’une valeur supérieure à celle du cadeau que tu m’as fait.

 

C. : Et pourquoi ?

 

M. : En compensation du préjudice moral que j’aurai subi d’avoir reçu un cadeau qui ne correspondait pas du tout à mes désirs.

 

C. : Et tu le chiffres à combien, ce préjudice moral ?

 

M. : 50% de la valeur de ton cadeau.

 

C. : 25%

 

M. : 30% et c’est mon dernier mot.

 

C. : Va pour 30%.

 

M. : Mais, étant donné que j’ai revu la valeur à la baisse, tu ne pourrais pas me donner au moins un minuscule indice ?

 

 

 

Publié dans Inclassable

Commenter cet article

indigowoman 29/11/2008 22:25

alors c quoi ce cadeau ? on peut savoir du coup ?
bisous...

maguy 30/11/2008 00:32



Mon anniversaire n'est pas encore passé. Je le dirai le moment venu... ou pas !


Bisous



nat 20/11/2008 08:54

bien jouée ! au moins au final tu auras un super cadeau ! bisous

maguy 20/11/2008 12:07


J'espère bien :D
Bisous


Hafid RIAD 20/11/2008 02:18

Salut Maguy ce que j’ai à te dire..c’est que t’a un mari formidable, mais.. puisque vous vous entendez bien d’après tes écritures, il doit bien te comprendre et .. savoir tes vocations, il pourrait alors facilement choisir un cadeau convenable pour toi, mais .. entre nous, il parait tu n’es pas certaine qu’il pourrait le faire, donc tu n’as pas confiance en lui si on peut le dire, alors que moi je croix que tu dois lui faire confiance car il la mérite comme honneur, sauf s’il s’agit d’une simple inconvénient d’impatience en toi, et si c’est le cas alors là je croix que les choses vont bien entre vous.
Enfin.. merci pour ton article très amusant

maguy 20/11/2008 12:05



Salut Hafid,
Oui, c'est vrai, tu as raison, il est formidable et il me comprend la plupart du temps (enfin je crois). Simplement, je sais par expérience, parce qu'il me consulte systématiquement lorsqu'il
s'agit de faire un cadeau à sa mère ou à sa soeur, qu'il n'a pas toujours un idée très précise de ce qui plaît aux femmes. Maintenant, il y avait peut-être aussi un soupçon de mauvaise foi de ma
part parce que j'ai très très envie de savoir ce qu'il m'a acheté.
Merci pour ton message, bisous.



Véro :0059: 19/11/2008 20:30

hihihi...trop forte toi!!! t'as meme réussi à négocier une hausse ...!!! bravo!!! tu nous diras ce que c'est bien entendu???!!! bizzzzzzzzzz

maguy 20/11/2008 00:13


On verra... Bisous.


chris 19/11/2008 20:26

bonsoir, j espère que le cadeaux ta plut de toute façon bon anniversaire  bizzzz chris

maguy 20/11/2008 00:10


Ah, mystère, je ne sais toujours pas ce que c'est ! Bisous.