L'autre côté du lit

Publié le par maguy

Il y a quelques temps, dans la chambre.

 

Moi : Chéri, j’ai remarqué quelque chose.

 

Chéri : Oui ?

 

Moi : Nous dormons toujours du même côté du lit : toi à gauche et moi à droite.

 

Chéri : Si tu te trouves face au lit.

 

Moi : Quoi ?

 

Chéri : Parce que si tu tournes le dos au lit, alors je suis à droite et toi à gauche.

 

M. : Euh… oui peut-être … enfin, ce n’est pas le sujet. Ce que je voulais dire, c’est : pourquoi ?

 

C. : Pourquoi quoi ?

 

M. : Pourquoi est-ce que je dors à droite du lit et toi à gauche ?

 

C. : Mais je n’en sais rien. Je suppose que, la première fois que nous avons dormi dans le même lit, tu t’es mise à droite et moi à gauche, voilà tout.

 

M. : Ah oui, donc il n’y a pas de raison particulière à ce placement ?

 

C. : Je ne pense pas, non.

 

M. : Alors, rien ne s’oppose à ce que nous échangions.

 

C. : A ce que nous échangions quoi ?

 

M. : Eh bien, nos places dans le lit.

 

C. : Et pourquoi ferions nous ça ?

 

M. : Pour voir.

 

C. : Je ne suis pas sûr d’en avoir envie.

 

M. : Et pourquoi pas ?

 

C. : Je ne sais pas, je me sens bien à gauche.

 

M. : Mais peut-être que tu te sentirais encore mieux à droite.

 

C. : Peut-être, mais je ne crois pas.

 

M. : Mais moi je voudrais bien essayer le côté gauche. Je ne vois pas pourquoi tu aurais le monopole de la gauche du lit.

 

C. : Le côté gauche ne doit pas être très différent du côté droit, tu sais.

 

M. : Alors pourquoi est-ce que tu refuses de changer ?

 

C. : J’ai mes habitudes, c’est tout.

 

M. : Justement ! Tu t’enfonces dans la routine. Et la routine, c’est la mort du couple.

 

C. : Quoi ?

 

M. : Tout le monde sait que le changement est très bon au sein du couple pour lutter contre l’ennui.

 

C. : Chérie, ne t’inquiète pas. Avec toi, je ne m’ennuie jamais. Pas besoin de changer de place pour ça.

 

M. : Mais quand même, tu ne veux pas essayer ? Allez, s’il te plaît.

 

C. : Mais pourquoi tiens-tu tellement à prendre l’autre côté du lit.

 

M. : Je viens de te l’expliquer.

 

C. : Non, je suis sûr qu’il y a autre chose. Allez, crache le morceau.

 

M. : Eh bien… je pensais juste que ce n’était pas juste que j’aie toujours le plus mauvais côté du lit.

 

C. : Comment ça, le plus mauvais côté ?

 

M. : Enfin, c’est le côté de la fenêtre.

 

C. : Et alors ?

 

M. : Et alors, on est presque en hiver.

 

C. : Ecoute, je suis certainement un abruti, mais je ne vois pas le rapport.

 

M. : Mais c’est pourtant évident. Je suis plus proche de la fenêtre donc, en hiver, avec les courants d’air, il fait plus froid de mon côté que du tien, tu piges là ?

 

C. : Mais c’est n’importe quoi ! La fenêtre est parfaitement isolée, il n’y a aucun courant d’air.

 

M. : Donc, selon toi, les deux côtés sont quasiment identiques et il n’y a pas de courant d’air.

 

C. : C’est exactement ça.

 

M. : Dans ce cas, tu ne verras aucun inconvénient à changer de place avec moi. Merci Chéri !

 

 

 

 

 

Publié dans Au lit

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

indigowoman 29/11/2008 22:15

mais c'est incroyable, ce que tu peux être têtue et que tu as des arguments en plus hihi

maguy 30/11/2008 00:30


Oui, je crois que je peux être parfois très bûtée et je pratique la négociation depuis des années..


guylaine 26/11/2008 18:00

C'est l'insee, je crois, qui a publié une enquête sur la position des français dans leur lit conjugal (si si) il y a quelques années. De mémoire, dans 70% des cas, les femmes dormaient à droite. Et les analystes de commenter sur l'idée qu'il y a quand même une forte symbolique culturelle inconsciente dans ce fait ("être à la droite", de dieu, du chef, du roi etc.). Celà, dit, il se trouve que je dors à... droite. 

maguy 27/11/2008 00:22


Waouh, j'ignorais que l'insee s'intéressait à ce genre de questions, tu m'apprends quelque chose. Mais je conteste totalement l'analyse qui en a été faite.


mistinguette 21/11/2008 14:20

ahhhh, je viens de passer un moment très sympa à découvrir ton blog... :D
mais dis moi, tes dialogues avec Chéri tu les retranscrits texto ou tu brodes un peu????
bon, j'aime bien vos 2 personnages... car vous me faites penser un peu à Chouchou et Loulou (dans l'idée)... vous semblez un peu irréels... comme dans une série!
mais vous existez vraiment???!

maguy 22/11/2008 00:16



Ah, bonne question. Alors, la plupart du temps, ils sont fidélement retranscrits. Il a pu m'arriver à une ou deux reprises de raccourcir un peu le dialogue sinon il aurait pris plusieurs pages et
personne n'aurait eu le courage de lire jusqu'au bout. Quelquefois également, comme les événements relatés s'étaient déroulés il y a assez longtemps, je ne me souvenais plus des mots exacts
mais j'ai essayé de rester fidèle à l'"esprit" de la conversation. Mais tous les récits ont une base réelle. Voila, voila.



Véro :0059: 21/11/2008 00:20

mdr...alors finalement vous aviez échangé vos places???mdr*
moi c'est coté porte...bah oui le coté... chérie, le petit pleure... -mais vas-y purée si déjà tu l'entends!!!
- mais non vas-y t'es plus près de la porte!!!!
eh voilà...j'me suis faite avoir...mais lui est coté fenetre...mal isolée... mdr... mais maintenant que le petit pleure plus la nuit...non non j'échangerais pas!!!!! mdr
il m'a eut... chacun son tour...gniack gniack!!!

maguy 21/11/2008 00:26



Je vois qu'il n'y a pas que chez nous que le "bon" côté du lit est un sujet sensible !


Bisous Véro.



missv61 20/11/2008 18:21

Comme quoi, quand on a des manies, on a du mal à les perdre...
bonne soirée; Véro

maguy 21/11/2008 00:25


C'est vrai. Bisous.