Le coffret Goldman 2 : le CD maudit

Publié le par maguy

Dimanche dernier, je racontais ma découverte du nouveau coffret de Jean-Jacques Goldman ici. Hier, j’ai enfin pu me le procurer. En fait il contient 1 DVD et 6 CD en imitation vinyle dans les pochettes d’origine. Ce qui a été à l’origine d’une petite difficulté pour moi…

 

Moi : Chéri, au secours, vite, j’ai un problème !

 

Chéri (sortant de son bureau l’air blasé) : Qu’est-ce qu’il y a encore ?

 

Moi : Je n’arrive pas à sortir le CD de sa pochette.

 

Chéri : Comment ça, tu n’arrives pas à le sortir ?

 

Moi : Ben oui, je n’ai jamais eu de CD dans une pochette. Moi j’ai l’habitude des CD dans les boîtiers en plastique : tu ouvres, tu appuies sur le bitonio au milieu et clic ! le CD te saute dans la main. Mais là, il ne veut pas sortir. Je pense que ce CD m’en veut personnellement.

 

Chéri : Ah, je vois, c’est très simple, regarde (il prend une pochette). Tu secoues doucement la pochette, le CD sort un peu, et quand plus de la moitié est sortie, tu peux saisir le CD par le milieu, tu vois ?

 

M. : Ah, d’accord, c’est facile, je vais essayer.

 

Je prends une autre pochette, commence à la secouer doucement. Comme je m’y attendais, rien ne sort.

 

Moi (désespérée) : Ca ne marche pas !!

 

Chéri (me prenant la pochette des mains) : Laisse-moi essayer.

 

Moi (lui arrachant la pochette des mains) : Non, c’est mon CD, je veux le faire toute seule.

 

Je secoue la pochette de plus en plus brutalement, finissant par faire de grands moulinet avec le bras tel  un lanceur de marteau.

 

Moi : Mais tu vas sortir, espèce de sale CD à la …

 

Chéri : Arrête, arrête, il va…

 

A ce moment-là, le CD maudit se décide enfin à sortir en décrivant un magnifique arc de cercle pour atterrir à l’autre bout du salon dans un endroit indéterminé.

 

Moi : Mon CD, mon CD, où est-il passé ?

 

Chéri : Je t’avais bien dit que tu secouais trop fort.

 

Moi : Oh, toi au lieu de me critiquer, aide-moi à le chercher plutôt.

 

Après une recherche rapide qui ne donne rien.

 

Moi : Je crois qu’il est sous le canapé.

 

Chéri : Mais non, il n’est pas du tout tombé par là.

 

M. : Je suis sûre qu’il est tombé sous le canapé.

 

C. : Je te préviens, je ne soulève pas le canapé.

 

M. : Mais pourquoi ?

 

C. : Parce qu’il est beaucoup trop lourd, voilà pourquoi ! Je n’ai pas envie de me faire un tour de reins.

 

M. : Mais juste une minute.

 

C. : Pas question.

 

M. : Juste une seconde, le temps de jeter un coup d’œil pour voir s’il est là ou pas.

 

C. : Bon d’accord, mais vite.

 

Nous nous mettons en position, Chéri derrière le canapé, moi accroupie devant. Chéri soulève le canapé et avant que j’aie le temps de baisser les yeux, le repose sur le sol.

 

M. : Mais ne le repose pas si vite, je n’ai pas eu le temps de regarder !

 

C. : Tu avais dit une seconde, je l’ai soulevé une seconde.

 

M. : Mais c’était une façon de parler, il ne fallait pas prendre ça au pied de la lettre !Soulève-le encore une fois, pour que je puisse voir.

 

Chéri obtempère.

 

C. : Ca y est, je peux le poser ?

 

M. : Non, je n’ai pas encore eu le temps de regarder partout.

 

C. : Mais dépêche-toi, bon sang, c’est lourd.

 

M. : C’est bon, tu peux le reposer.

 

C. (se frottant le bas du dos) : Ca y est, je le savais, j’ai mal au dos.

 

M. : Mais s’il n’est pas sous le canapé, où est-il ?

 

C. : Si ça se trouve, demain, je serais complètement bloqué.

 

M. : Il est peut-être sous le piano.

 

C. : Ah non, n’y pense même pas, je ne soulèverai pas le piano ! De toute façon c’est TON piano, alors débrouille-toi !

 

M. : Oh, je le vois, il est dans la plante verte. Evidemment, un CD noir sur de la terre noire, c’était difficile à voir. Oh, mais maintenant, il est plein de terre, j’espère qu’il n’est pas abîmé.

 

Après un nettoyage minutieux, le CD est placé dans la chaîne hifi afin de vérifier son fonctionnement.

 

M. : Ouf, tout va bien, il marche.

 

C. (boudeur) : Moi, ça va un peu mieux, merci de t’inquiéter autant de ma santé.

 

M. : Mais si, ta santé m’intéresse beaucoup, je t’assure. Je me proposais d’ailleurs de te faire un massage du dos au Synthol.

 

C. (illuminé) : C’est vrai ?

 

M. : Mais d’abord, on va écouter cet album et puis tu me sortiras tous les CD des pochettes. C’est plus sûr, tu ne crois pas ?

Publié dans Les loisirs

Commenter cet article

Sandra 02/12/2008 22:09

ah la la toute folle de JJG!!!!!! Mais di smoi il a quoi de plus ce coffret par rapport à celui qui est sorti il y a quelques années un DVd , c'est ça????Et des Cd qui ne sortent pas?!!!!

maguy 03/12/2008 01:00


Oui, oui, oui, je connais déjà tous ces arguments, Mon Chéri me les ressort à chaque fois que j'achète un CD ou un DVD de Jean-Jacques Goldman. Mais enfin, les fans sont souvent un peu ridicules,
non ?


Malira 02/12/2008 15:12

Hi hi j'aime beaucoup ta façon de raconter tes petits épisodes de vie!
Il est gentil quand même ton homme de t'aider comme ça :p

maguy 03/12/2008 00:53


Oui, c'est vrai que j'ai un chéri exceptionnel !


nat 02/12/2008 08:39

réponse :
merci de ce détails je pense que je vais quand même me l offrir ! je suis une grande fan moi aussi et j ai pas envie de manquer quoi que ce soit !
reste plus qu'a trouver la carte bleue de chéri ;-)
merci
bizzzzz

maguy 03/12/2008 00:24


La carte bleue et le code secret (à moins que tu commandes sur internet) > On sent tout de suite l'experte
Bisous


nat 01/12/2008 08:54

coucou
alors comment est l album??? j hesite a me le faire offrir par chéri (enfin il n est pas encore au courant), mais comme j ai deja toutes les compiles comment est celui ci????
merci
bizzz

maguy 02/12/2008 00:38



Alors en fait, ce coffret contient ses 5 premiers albums (en tout 6 CD car l'album Entre gris clair et gris foncé est composé de 2 cd), un livret de 64 pages avec les paroles des chansons et les
photos des pochettes des 45  et 33 tours, et un DVD que je n'ai pas encore eu le temps de regarder sur lequel on trouve selon la pochette une interview et des extraits de tournée.


Donc, à toi de voir. C'est sûr que que si tu as déjà toutes ses compiles, tu ne trouveras rien de nouveau sur les cd. Personnellement, j'ai acheté le coffret principalemant à cause du DVD
(j'avais déjà entendu parler de la vidéo "Traces" réalisée par Bernard Schmitt à partir de morceuax de tournée sans jamais pouvoir la trouver or elle fait partie du DVD) mais comme je
suis fan de Jean-Jacque, j'achète quasiment tout ce qui sort sur lui.


Bisous



bidulette 30/11/2008 22:37

et ben, tu dois le faire rigoler souvent ton homme ? je suis sûre qu'il s'ennuierait sans toi....

maguy 01/12/2008 00:24


C'est exactement ce qu'il me dit..