Souvenir d'un trajet "casse-cou" en voiture

Publié le par maguy

Arrêtés à un feu

 

Moi : Chéri, tu dois y aller, c’est vert !

 

Chéri (démarre) : Ah oui, c’est vrai.

 

Moi : Quand le feu passe au vert, on doit avancer.

 

Chéri : Oui, je le savais.

 

Moi :  Feu rouge : on s’arrête. Feu vert : on passe.

 

C. : Je m’en souvenais vaguement mais merci pour ce rappel du code de la route.


M. : Il faut faire attention, je ne serai pas toujours avec toi dans la voiture pour te rappeler à l’ordre.

 

C. (incrédule) : Tu ne penses quand même pas sérieusement que j’avais vraiment oublié la signification du feu vert ?

 

M. : Non, mais tu es souvent distrait en voiture !

 

C. : Moi, distrait ?

 

M. : Mais oui, on dirait que tu es toujours en train de penser à autre chose. Tiens là, par exemple, tu penses à quoi ?

 

C. : A rien.

 

M. : On ne peut pas penser à rien. Penser que l’on ne pense à rien, c’est déjà penser à quelque chose.

 

C. (largué) : Euh… moui…c’est possible mais là je ne pensais vraiment à rien.

 

M. : Tu ne pourrais pas penser un peu à moi, pour changer ?

 

C. : Quand je suis arrêté à un feu ?

 

M. : N’importe quand ! Tu ne penses jamais à moi. Je suis sûre que si on compte le nombre de minutes que tu consacres à penser à moi, je viens bien après tes maths, tes jeux vidéos, ta sœur et encore un tas d’autre chose.

 

C. : Mais c’est complètement faux !

 

M. : D’accord. Alors quand as-tu pensé à moi pour la dernière fois ?

 

C. : Euh…

 

M. : Tu vois, tu ne t’en souviens même plus. Qu’est-ce que je disais ?

 

C. : Mais si, je pensais à toi à l’instant justement.

 

M. : Quand à l’instant ?

 

C. : Eh bien, là au feu. C’est d’ailleurs pour ça que je ne l’ai pas vu passer au vert.

 

 

M. : Oui, c’est ça. Et moi, je suis la reine d’Angleterre.

 

C. : Mais je t’assure que…

 

M. : Parfois, on dirait vraiment que tu me prends pour une idiote !

 

C. : Mais pourquoi est-ce que tu refuses de me croire ?

 

M. : Dans ce cas, pourquoi n’as-tu pas dit tout de suite que tu pensais à moi ?

 

C. : Mais c’est toi qui m’a déconcentré avec ces histoires de code de la route et de pensées.

 

M. : Oui, bien sûr, très plausible comme explication.

 

C. (se tournant vers moi) : Parfois, je suis très préoccupé par ton manque de confiance en moi. Pourquoi pars-tu systématiquement du principe que j’essaie de ….

 

M. : Là, le feu rouge, le feu rouge mais freine, freine !

 

Mon Chéri écrase la pédale de frein et parvient de justesse à s’arrêter.

 

M. : Mais enfin tu es inconscient, regarde la route quand tu conduis !

 

C. : C’est ce que je ferais si tu n’étais pas continuellement en train de me taper sur les nerfs !

 

M. : Bon, maintenant que tu es arrêté, profites-en :  regarde-moi dans les yeux, et répète moi ce que tu as dit tout à l’heure comme quoi tu pensais à moi, tout ça.

 

C. (me regarde) : Au feu, je pensais à toi. C’est pour ça que je ne l’ai pas vu passer au vert.

 

M. : Ah, tu mens, tu mens ! Je le savais, je le savais !

 

C. : Mais je viens de te dire…

 

M. : Tu as serré les lèvres.

 

C. : Et alors ?

 

M. : Tu serres toujours les lèvres quand tu mens : comme ça (je l’imite). Je t’ai souvent observé.

 

C. : Et tu n’as pas observé que je le faisais aussi quand je ne mentais pas ? Tu ne peux pas conclure que je mens à partir de cet unique indice.

 

M. : Oh, tu essaies de m’embrouiller, là !

 

C. : Mais non, pas du tout, je t’explique juste que…

 

M. : Mais vas-y, vas-y !

 

C. : Vas-y quoi ? Je t’ai déjà dit que je pensais à toi quand j…

 

M. : Mais non, pas ça, vas-y démarre, c’est vert ! Ah, franchement on se demande à quoi tu penses. Heureusement que je suis là, hein ?

 

 

 

Publié dans En voiture

Commenter cet article

Line/Ptasy 09/12/2008 23:12

Oui, heureusement que tu es là, sinon ton chéri s'ennuierais sûrement beaucoup. (rire)Bisous

maguy 10/12/2008 00:44


C'est évident.
Bisous


indigowoman 08/12/2008 17:20

toujours trop bien de te lire...gros bisous....

maguy 09/12/2008 00:50


Merci beaucoup,
Bisous


Evilysangel 08/12/2008 12:44

Ah lala... Penser à rien : tout un art!...lol... Bizbye

maguy 09/12/2008 00:54



Et qui peut avoir des conséquences fâcheuses quand on conduit !



annick 08/12/2008 12:06

les mecs ça a vraiment cette capacité à ne penser à rien, faut qu'on se le mette dans la tête nous les filles...

maguy 09/12/2008 00:50


Oui, ça fait longtemps que je l'avais remarqué, moi aussi !


TheCélinette 08/12/2008 11:27

S'il ne pense à rien c'est sans doute, qu'il maîtrise vraiment des techniques de méditations bouddhites, non ? :)

maguy 09/12/2008 00:49


Mon Chéri et le bouddhisme ? Non, je n'y crois vraiment pas !