Le nouveau coffret Goldman

Publié le par maguy

Hier soir. Pendant que Mon Chéri lit une revue de maths dans son bureau, je pianote sur mon ordinateur dans le salon, surfant distraitement sur le web. Quand tout à coup….

 

Moi : Chéri ? Chéri ! Viens vite, VIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIITE !

La porte du bureau s’ouvre et Mon Chéri déboule dans le salon, manquant de s’étaler par-dessus la petite table.

 

Chéri (essoufflé) : Quoi ? Qu’est-ce qui se passe ? Tu ne te sens pas bien ? Tu t’es blessée ?

 

Moi : Regarde, regaaaaaaaaaaaarde !

 

Chéri : Qu’est-ce que je suis censé regarder ?

 

Moi (montrant l’écran de l’ordinateur) : Mais là, là !

 

Chéri (regarde) : Oui et alors ?

 

Moi (offusquée) : Quoi, et alors ? Ils ont sorti un nouveau coffret Goldman, non mais tu te rends compte !

 

Chéri : Et c’est pour ça que tu as hurlé comme un cochon qu’on égorge ?

 

M. : Arrête, je n’ai pas hurlé.

 

C. : Tu parles. La voisine doit être en train d’appeler la police à l’heure qu’il est.

 

M. : Tu exagères toujours. Bon, on s’en fiche. L’important, c’est qu’il y a un nouveau coffret sur Jean-Jacques Goldman. Et toi qui es toujours fourré sur des sites de musique, tu ne me l’as même pas dit !

 

C. : Je n’étais pas au courant. Et puis, de toute façon, ça ne casse pas les briques.

 

M. (indignée) : Quoi ?

 

C. : C’est écrit ici qu’il s’agit d’une réédition de ses premiers albums,  et tu les as déjà, non ?

 

M. : Mais il y a aussi un DVD, et celui-là, je ne l’ai pas. Par contre, j’ai vu quelque chose de bizarre.

 

C. : Quoi donc ?

 

M. : C’est marqué que ce sont des albums en vinyle. Le vinyle, c’est bien ces vieux disques qu’on avait il y a longtemps, non ? Des 78-tours ?

 

C. : Non, les 78-tours, c’était dans les années 30.

 

M. : Des 43-tours alors ?

 

C. : Non, ça, ça n’existe pas. Il y avait des 45 tours et des 33 tours.

 

M. : Et tu crois que c’est ça qu’il y a dans le coffret ? Des gros disques noirs ?

 

C. : Non, ça m’étonnerait ou alors il y a aussi les CD correspondants avec. Sinon, je ne vois pas trop qui achèterait ce coffret. A part une poignée de collectionneurs et deux retraités qui ont encore un tourne-disque qui fonctionne.

 

M. : Regarde, il y a une photo des disques en dessous. Ils ont l’air tout petits. Toi qui as encore connu ça, à ton avis, ce sont des 45 tours ou des 33 tours ?

 

Mon Chéri lève les yeux au ciel.

 

Moi : Quoi ?

 

Chéri : « Toi qui as connu ça » ! Je n’ai que quelques années de plus que toi. A t’entendre, on dirait que j’ai l’âge de ton grand-père.

 

Moi : Excuse-moi, mon petit vieillard chéri. Alors, ces disques, c’est quoi ?

 

Chéri : Des 45 tours, je dirais. Ils n’étaient pas beaucoup plus grands que les CD actuels.

 

M. : Et les 33 tours ?

 

C. : Ils étaient beaucoup plus grands. On enregistrait beaucoup plus de chansons dessus.

 

M. : Les 33 tours étaient plus grands que les 45 tours ?

 

C. : C’est ça.

 

M. : Je ne crois pas.

 

C. : C’est pourtant le cas.

 

M. : Non, Tu dois confondre, les 45 tours sont les plus grands.

 

C. : Non, je te dis que ce sont les 33 tours !

 

M. : Mais non.

 

C. : Mais si.

 

M. : Mais non.

 

C. : Mais si.

 

M. : Mais enfin, ce n’est pas logique. 45 , c’est plus grand que 33, donc les disques avec 45 tours sont plus grands que les 33 tours, c’est évident.

 

C. : Les 33 tours sont les plus grands.

 

M. : Attends, on va vérifier sur Internet et tu vas voir que tu te trompes.

 

Quelques clics et un passage par Wikipédia plus tard.

 

C. (triomphant) : Tu vois, j’avais raison. Les 45 tours ont un diamètre de 17 cm, les 33 tours un diamètre de 30 cm.

 

M. : Pfft, ça ne prouve rien, Wikipédia contient souvent des informations erronées.

 

Encore quelques minutes et quelques clics plus tard

 

C. : Bon, ça fait 5 sites qu’on visite et qui, tous, confirment ce que j’ai dit. Convaincue ?

 

M. : Oui, bon, de toute façon, ce n’est pas très important. En tout cas, demain, à la première heure,  je fonce acheter le coffret.

 

C. : Tu n’oublies pas un petit détail ?

 

M. : Quoi ?

 

C. : Demain, c’est dimanche.

 

M. : Et alors ?

 

C. : Alors, en principe, les magasins sont fermés.

 

M. : Mais pas partout.

 

C. : Dans la région, si. A quelques exceptions près.

 

M. : Mais pas à Paris.

 

C. : A Paris ? Chérie, je sais bien que tes connaissances en géographie laissent à désirer mais enfin même toi tu dois savoir que Paris, ce n’est pas la porte à côté. C’est à quatre heures de route d’ici !

 

M. : Et alors ?

 

C. : Ah, non ! Non, non et non, il n’en est pas question ! Non mais je rêve.

 

M. : S’il te plaît.

 

C. : Non. Encore si ça avait été un nouvel album, j’aurais peut-être pu comprendre, mais là ? Huit heures de route aller-retour pour des albums que tu as déjà ? NON !

 

M. : Si c’est comme ça, j’irai toute seule.

 

C. (mort de rire) : Toi, aller toute seule en voiture à Paris ? C’est ça, oui.

 

M. : Je ne vois pas ce qu’il y a de drôle.

 

C. : Chérie, tu n’arrives déjà pas à aller en voiture jusque chez ma sœur si je ne suis pas à côté de toi pour te dire à quel moment tourner. Alors, aller à Paris !

 

M. : Je vais y aller et si je me perds, je t’appellerai pour que tu viennes me chercher. Comme les probabilités que ça se produise sont plutôt importantes, tu ferais mieux de m’accompagner tout de suite, on gagnerait du temps.

 

C. : Bon, ça va, j’ai compris. Je ferai tout ce que tu veux avec toi demain, pourvu qu’on n’aille pas à Paris.

 

M. : Tu iras en balade à cheval avec moi ?

 

C. (soupir) : D’accord.

 

M. : Génial ! Je sens que je vais passer un super dimanche !

 

C. : Et le coffret de Goldman ?

 

M. : Oh, j’irai l’acheter lundi. Ce n’est pas si pressé que ça. Après tout, ces albums, je les ai déjà.

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans Les loisirs

Commenter cet article

indigowoman 29/11/2008 21:49

trop exellent !!!
tu l'as acheter le coffret ?
vous avez fait votre balade à cheval ?
bisous ....

maguy 30/11/2008 00:29



Oui, oui je l'ai enfin acheté. C'est d'ailleurs le sujet de mon article de dimanche prochain. Et on a aussi fait une superbe balade à cheval ce dimanche...


Bisous